Jane Birkin : légende de la chanson française

L’influence de Jane Birkin rayonne à travers la musique mais aussi dans le cinéma avec des performances cultes comme dans le film Blow-Up de Michelangelo Antonioni, ou alors à travers la mode avec l’iconique sac Birkin d’Hermès. Retour sur une légende de la chanson française avec les 5 chansons cultes de Jane Birkin.

Née en 1946 à Londres en Angleterre, Jane Birkin a finalement passé une grande partie de sa vie en France, pays dont elle prend la nationalité. Elle a été décorée de l’Ordre national du mérite en 2004 et 2015. Sa rencontre avec Serge Gainsbourg a été centrale dans sa carrière musicale, avec qui elle se marie et collabore sur ses projets musicaux les plus populaires. Sa voix particulière résonne encore et elle a porté la chanson française dans le monde entier. En hommage à Jane Birkin, voici un retour sur les plus grands projets de sa carrière musicale.

“Je t’aime… moi non plus” (1969)

Jane Birkin a collaboré avec Serge Gainsbourg sur le morceau “Je t’aime… moi non plus” en 1969, probablement le plus connu de leur répertoire commun. Les deux artistes se sont rencontrés lors d’un séjour en France de Jane Birkin et depuis ce moment, leurs chemins ne se sont plus quittés. Ils sont devenus un duo légendaire dans l’industrie musicale française. Cette chanson pop sulfureuse a été considérée comme scandaleuse à l’époque de sa sortie et a beaucoup fait parler d’elle dans la presse. En effet, les paroles ont été désignées comme provocantes et de nature suggestive. C’est ce qui a peut-être fait le succès de la chanson puisqu’elle a été classée numéro 1, faisant de Jane Birkin une chanteuse populaire. Plus qu’un phénomène culturel, la chanson est aussi devenue un symbole de liberté pour les fans du monde entier.

Di Doo Dah (1973)

Quelques années plus tard, Jane Birkin a dévoilé son premier album solo en 1973 : Di Doo Dah. Produit par Jean-Claude Vannier, qui a écrit les titres aux côtés de Serge Gainsbourg, l’album met à l’honneur la voix singulière, frêle, sensuelle et à l’accent unique, de l’artiste. Avec des sonorités jazz et rock, le titre phare “Di Doo Dah” a enchanté les fans grâce à ses paroles pleines d’imagination et ses mélodies harmonieuses. La carrière de Jane Birkin prend son envol officiellement avec cet album.

Baby Alone in Babylone (1983)

Dans son troisième album solo Baby Alone in Babylone, Jane Birkin propose une collection de morceaux poignants en collaboration avec Serge Gainsbourg et Alain Chamfort. Ce fut aussi la première collaboration des deux artistes après leur séparation survenue trois ans auparavant. L’inspiration de leur histoire d’amour se ressent dans les morceaux pleins d’émotions. Le titre “Quoi” a connu le plus grand, ce qui a confirmé le statut de Jane Birkin d’artiste internationale. 

Les collaborations de Jane Birkin avec Jean-Louis Murat 

L’artiste a collaboré avec le musicien Jean-Louis Murat sur des albums qui ont marqué son répertoire. Dans Au Palace (2009) et Filles Sourires (2011), la voix de Jane Birkin s’allie parfaitement aux arrangements envoûtants et aux compositions poétiques de Murat.

Birkin/Gainsbourg : Le symphonique (2017)

Après sa mort en 1991, l’influence de Serge Gainsbourg a continué d’accompagner Jane Birkin. En 2017, elle sort Birkin/Gainsbourg : Le symphonique, un album qui reprend les morceaux phares de Gainsbourg avec un orchestre. En collaboration avec l’Orchestre Symphonique de Londres, Jane Birkin apporte un nouveau souffle aux classiques tels que “Lemon Incest” et “Jane B.” L’album fait montre de tout son talent d’interprétation pour apporter de la fraîcheur et une grandeur nouvelle aux morceaux.

Jane Birkin est décédée le 16 juillet 2023 à l’âge de 76 ans dans son domicile à Paris. Elle a laissé une trace profonde dans la musique avec sa voix délicate et son talent d’interprète. Elle reste une source d’inspiration intemporelle pour toutes les générations de fans, en France et à travers le monde.