Festival de musique : les meilleures performances de tous les temps

Aller à un festival de musique, c’est avoir la chance d’assister à des performances en live d’artistes de talent, qu’iels soient reconnu·e·s à l’international ou émergent·e·s.

Et parfois, ça donne carrément le privilège d’être la ou le témoin de moments de grâce qui restent gravés dans l’Histoire. Retour sur quelques-unes des meilleures performances de tous les temps en festival de musique.

Jimi Hendrix à Woodstock en 1969

Impossible de parler des meilleures performances de tous les temps en festival sans citer le nom de Jimi Hendrix ou évoquer son passage sur la scène du festival de Woodstock le 18 août 1969. Venu avec son nouveau groupe les Gypsy Sons & Rainbows (après la dissolution d’Experience), il pense se produire devant un demi-million de festivalier·e·s alors qu’on lui avait parlé de 60 000 billets vendus. Résultat, le guitariste de génie ressent une pression monstre et est tétanisé en coulisses.

Deezer playlist 100% Jimi Hendrix

Finalement, après trois jours de « peace and love », beaucoup de gens sont déjà rentrés chez eux et c’est devant 30 000 passionné·e·s de musique qu’il monte sur scène pour délivrer ce qui restera LA performance en festival la plus connue et la plus mythique de l’histoire de la musique. Pendant deux heures, il gratte avec passion et ferveur sa « Strat », sa fameuse guitare Stratocaster. Dès le deuxième titre, il joue avec ses dents. Et il termine son show avec une version unique en son genre de l’hymne américain. Sans aucun doute, à Woodstock, Jimi Hendrix a livré le concert le plus fou de sa carrière, qui en comptera « seulement » environ 600.

Nirvana au Reading Festival en 1992

Un an après leur première venue, en 1992, Kurt Cobain et sa bande sont déjà de retour au Reading Festival, mais en tête d’affiche cette fois. Les mois qui précèdent ce concert, qui sera finalement le dernier du groupe au Royaume-Uni, les rumeurs se déchaînent sur l’état de santé mental et physique du leader de Nirvana. Et le groupe décide de s’en moquer ouvertement.

Deezer playlist 100% Nirvana

C’est ainsi que Kurt Cobain déboule sur scène en fauteuil roulant, vêtu d’une blouse d’hôpital et d’une longue perruque, avant de faire semblant de s’effondrer et de mourir. Heureusement pour le public, la blague s’arrête là et le groupe donne ensuite le meilleur de lui-même en enchaînant ses titres et notamment les tubes issus de Nevermind, sorti un an plus tôt et déjà incontournable.

Daft Punk à Coachella en 2006

Quand les Frenchies de Daft Punk s’emparent d’une scène dans le plus grand festival US, ça donne un concert de légende dont beaucoup parlent encore aujourd’hui. En avril 2006, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, équipés de leurs éternels casques, débarquent à Coachella en étant perchés sur une pyramide de LED pour 1 h 15 de live phénoménal, avec pas moins de 15 titres enchaînés tirés de leurs différents albums et une foule en délire. Un show qui a, selon certains, changé le cours de l’Histoire de la musique.

Deezer playlist 100% Daft Punk

Et ce concert mythique constitue un souvenir d’autant plus précieux que le duo est désormais officiellement séparé. On peut toujours se consoler en replongeant dans leur discographie ou en réécoutant Random Access Memories, qui ressort à l’occasion de son dixième anniversaire.

The Cure à Coachella en 2009

Même quand la prod’ coupe le son, les rois du rock continuent de jouer. Voilà comment on pourrait résumer le concert mythique de The Cure à Coachella en 2009, qui rentre tout droit dans le top des meilleures performances de tous les temps en festival. De manière générale, il faut savoir que le groupe britannique est réputé pour prolonger le plaisir autant que possible lors de ses shows. Sa prestation à Coachella s’est bien inscrite dans cet esprit, avec une performance qui a duré plus de 3 heures au total !

Deezer playlist 100% The Cure

Pourtant, l’équipe du festival américain a tout tenté pour mettre fin au spectacle : extinction du son de la scène principale et rappel du couvre-feu imposé aux artistes… Qu’importe, Robert Smith et sa bande ont continué à chanter et à enchaîner les titres, même sans micro, et ils ont pu compter sur le public pour donner de la voix.

Muse aux Vieilles Charrues en 2010

Un festival en Bretagne sous la pluie.. Surprenant ? C’est vrai qu’en ce soir de juillet 2010, alors que Muse s’apprête à monter pour la troisième fois de sa carrière sur la scène des Vieilles Charrues, la météo n’est clairement pas favorable. Le vent souffle fort et des trombes d’eau s’abattent sur les festivalier·e·s, au point que les organisateur·ice·s envisagent d’annuler purement et simplement le concert. Mais c’est sans compter sur la détermination de Matt Bellamy et de sa bande, qui vont à la place offrir au public l’une des meilleures performances en festival de tous les temps.

Deezer playlist 100% Muse

Dans des conditions apocalyptiques, Muse délivre une performance d’anthologie. Le groupe, qui aime faire dans la démesure, utilise la tempête à son avantage. Et le public, complètement détrempé, reste jusqu’au bout. Tout est réuni pour en faire un concert mémorable : le groupe se donne à fond, le son est puissant, les tubes s’enchaînent et les jeux de lumière prennent une tout autre dimension dans la tempête.

Stromae à Coachella en 2015

Des Belges à l’affiche de Coachella, il y en a relativement peu. Mais quand il y en a, ils représentent dignement leur pays, au point de figurer dans la liste des meilleures performances de tous les temps en festival. En 2015, toute la francophonie est déjà conquise par l’album Racine Carrée de Stromae. Mais ce qui change cette année-là, c’est que le public américain se laisse séduire à son tour, grâce à la prestation magistrale de l’artiste belge à Coachella.

Deezer playlist 100% Stromae

Une prestation marquée par ses plus gros succès, d’Alors on danse à Papaoutai, en passant par Tous les mêmes, mais aussi par une mise en scène détonante, des chorégraphies déroutantes et, surtout, l’apparition d’un guest inattendu : Kanye West en personne. Mic drop !

Beyoncé à Coachella en 2018

Partout où elle passe, Beyoncé, avec sa voix puissante, ses pas de danse qui mettent en transe et son attitude de reine, a la foule à ses pieds. Il n’est donc pas surprenant de la retrouver dans le top des meilleures performances en festival. Mais pourquoi Coachella plutôt qu’un autre ? En 2018, la star est tout simplement la première femme noire en tête d’affiche du mythique festival californien. Un festival renommé pour l’occasion « Beychella » par les fans de la chanteuse.

Deezer playlist 100% Beyoncé

Pendant deux heures, sur scène, en plus de proposer les titres de son dernier album Lemonade, la star reprend tous les plus grands tubes de sa carrière et invite même ses anciennes acolytes des Destiny’s Child, Kelly Rowland et Michelle Williams, pour entonner quelques chansons cultes avec elle. Bien évidemment, Jay-Z est aussi de la partie. En d’autres termes, Beyoncé a profité de son show à Coachella pour retracer toute son histoire et montrer son incroyable évolution. Une belle manière d’imposer son statut incontesté de Queen (B).

À lire sur le même sujet :